Multilinguisme à la maison

Multilinguisme à la maison, à savoir multilinguisme chez moi

C’est pas facile d’apprendre une langue étrangère à des enfants, et encore moins d’en apprendre plusieurs à des enfants qui ont des âges différents. Chez nous, on est deux adultes et deux enfants. Moi, qui suis mi-italienne et mi-mexicaine…. surtout, en tant que…… bref, passionnée de langues et cultures du monde, j’ai toujours cherché à transmettre à mes deux filles (ayant maintenant 3 et 5 ans) quelques connaissances lexicales ou, au moins, une sorte de curiosité envers des langues différentes de la leur. Pourtant, ça a été loin d’être facile. Mon mari est italien, et il n’a jamais encouragé mes efforts. Mes fillettes, quant à elles, savent parfaitement que leur maman parle leur langue. Pourquoi on doit donc parler de façon « bizarre » ? Il n’en est pas question. 

Mais alors, comment mener cette lutte (eh oui, le bilinguisme, voire multilinguisme chez les enfants demande des efforts énormes !) de façon douce, voire sournoise…?

J‘ai tenté plusieurs voies. J’ai essayé par des chansons, en leur racontant des histoires, en leur disant des mots de temps en temps, mais toutes ces méthodes se sont avérées « artificielles » : la langue ne fait pas partie du quotidien, elle appartient à ce refrain-là ou à telle histoire. La meilleure solution serait de s’exprimer uniquement en (français, espagnol, etc.) lors de n’importe quelle conversation. Mais dans notre cas, il a toujours été impossible de s’adresser à mes filles dans une langue autre que leur langue maternelle. Je pense parfois que c’est de ma faute, que je devais persévérer, avoir une méthode et m’y tenir, établir des objectifs. Mais d’autres fois, je pense qu’on ne peut pas inculquer une éducation linguistique tout(e) seul(e), et que la langue, telle que l’éducation en général, est quelque chose de spontané qu’on transmet à travers son comportement au quotidien. En plus, je ne voulais pas être pour mes enfants la « prof de langues ». Je prête attention à leur façon de s’exprimer, certes, mais ça ne peut pas être une leçon pour toujours.

Pourtant, je ne voulais pas y renoncer et il y a des trucs qui, selon l’âge et les situations, se sont avérés efficaces.

À présent, il y en a 2 qui fonctionnent. Le premier, est celui de dire des expressions dans une langue quelconque : dans une situation donnée, l’expression est toujours la même. Une fois que l’enfant s’est familiarisé avec cette expression (c’est-à-dire qu’il l’utilise lui aussi en le reliant à la bonne situation), alors on peut changer de langue. Cette méthode est particulièrement efficace et facile à utiliser avec les tout-petits, qui font généralement face à des situations répétitives. Le deuxième, je l’ai trouvé plus efficace en âge préscolaire. Il s’agit d’histoires racontées. Dans ce cas aussi, la répétition est fondamentale. Répétition de formules, d’expressions, mais qui soient lues de façon rythmée. À ce stade, on ne répète plus par imitation, on est pris par une lecture et des images captivantes, qui sortent de l’ordinaire.

Je vous propose ici quelques-unes de ces histoires que j’ai trouvées adaptées à cet objectif et qui semblent donc « fonctionner » :

Pubblicato da Vanessa Bruno

Traduttrice per scelta

Lascia un commento

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo di WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google photo

Stai commentando usando il tuo account Google. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...

Crea il tuo sito web su WordPress.com
Crea il tuo sito
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: